Les différents modes de pensée pour innover, manager des projets

De nombreux chercheurs en management, créativité et innovation, tels Robert Dilts, Gérard Puccio, Edward de Bono ont montré l’importance de séquencer dans des temps distincts des modes de pensée différents.

Pourquoi séquencer des modes de pensée dans des temps distincts ?

Appliquer successivement différents modes de pensée permet l’exploration d’un sujet, d’un problème, d’une solution ou d’un conflit sous plusieurs angles et d’avoir une vision systémique de la situation.

Adopter consciemment et successivement un mode de pensée spécifique permet de concentrer sa capacité mentale et d’orienter sa réflexion dans une seule direction à la fois.

En groupe, « endosser » consciemment successivement un mode de pensée spécifique permet d’éviter la critique et les polémiques habituelles du pour ou du contre et favorise davantage le travail collaboratif.

Le principe de séquencer les modes de pensée dans des temps distincts crée un climat de discussion cordial et créatif et facilite la contribution de chacun. Cela permet à tous d’être sur la même longueur d’onde en même temps et les idées des uns nourrissent les idées des autres.

Les travaux de recherche d’Edward de Bono : 6 chapeaux de pensée

A travers sa méthode des six chapeaux, Edward de Bono, renommé pour avoir le premier parlé de la pensée latérale propose de distinguer six modes de pensée. Ces six modes de pensée sont symbolisés par six chapeaux de couleurs différentes.

Le mode de pensée en chapeau blanc s’intéresse aux données factuelles, le chapeau rouge à l’expression du ressenti, le chapeau noir aux risques potentiels, le chapeau jaune aux avantages, le chapeau vert aux idées, aux solutions, le chapeau bleu à la vision globale.

L’ordre d’utilisation des chapeaux est déterminée selon le problème à traiter (ex: on pense en chapeau blanc d’abord, ensuite en rouge, puis en noir, etc.) ; chacun des participants doit utiliser le mode de pensée relié au chapeau déterminé par la séquence.

Pour en savoir plus, voir notre article publié sur Coaching Avenue qui décrit plus en détail ces 6 chapeaux :
Les six chapeaux d’Edward de Bono

Les travaux de Gérard Puccio : le creative leadership

Gerard J. Puccio, Ph.D., est professeur en chaire au Centre international d’études en créativité à Buffalo.
Son livre co-rédigé avec ses collègues Mary Murdock et Marie Mance Creative Leadership: Skills that Drive Change, décrit également 6 modes de pensées de leadership, en écho aux étapes du CPS ( Creative Problem Solvieng) : pensée stratégique, pense analytique, penssée idéative, pensée évaluative, consée contextuelle, et pensée tactique.

Pour en savoir plus :
Formation la démarche structurée CPS-TS d’Iris-créativité
Creative leadership by Gerard Puccio (sur Slideshare)

Les travaux de Robert Dilts : la stratégie de Walt Disney

Robert Dilts, chercheur de référence dans le domaine du management et de la PNL (programmation-neuro-linguistique) a modélisé les stratégies d’excellence de génies tels Vinci, Mozart, Tesla.. et Walt Disney.

Ses travaux sur Walt Disney nous invitent à examiner un problème, une situation selon trois points de vue, trois modes de pensée.
1. Le Rêveur qui est orienté vision, rêve, idées,

2. Le Réaliste qui prend un point de vue pragmatique, pratique, et passe à l’action concrète en développant des plans d’activité, en examinant les étapes de travail nécessaires,

3. Le Critique qui examine le projet, la situation avec une position perceptive externe (les normes des autres). Cette critique se veut constructive et positive pour chercher à identifier les sources d’erreurs, d’achoppement possibles.

Pour en savoir plus :
Formation d’Iris-créativité sur la stratégie créative des STUDIOS DISNEY

Articles de Brigitte Roujol publiés sur « coaching Avenue »

Alors quel modèle privilégier ?

Chacun de ces modèles peut être appliqué aussi bien à un individu qu’à des groupes.

Le modèle de De Bono est assez ludique par la métaphore des chapeaux (je pose sur ma tête un chapeau, un mode de pensée spécifique) et il s’adapte quasiment à tous les sujets possibles.

Le modèle de Puccio est très utile pour aborder les composantes du leadership pour créer, innover, manager l’innovation.

Le modèle de Robert Dilts a le mérite de se limiter à 3 modes de pensée et est donc plus facile à intégrer et à mettre en œuvre.

Le modèle de Dilts (la stratégie de Walt Disney) est beaucoup plus riche et subtil qu’il ne paraît car il intègre toute une réflexion sur l’espace physique le plus adapté à tel type de pensée ainsi que la posture physique, gestuelle induisant un mode de pensée spécifique. Il est également très ludique, si l’on utilise toute la richesse du modèle, avec les espaces physiques et les postures comportementales. Ce modèle est très « pratico-pratique », orienté management de projet, quel qu’il soit, personnel ou professionnel, projet simple ou complexe, et permet d’organiser des objectifs au regard d’une vision. Contrairement aux autres, ce modèle peut aisément s’enrichir et se combiner avec les autres modèles !

… puisque par exemple le chapeau bleu et le chapeau blanc d’Edward de Bono se retrouvent dans le Réaliste, le chapeau noir dans le Critique, le chapeau vert dans le Rêveur… La pensée idéative et la pensée tactique de Gérard Puccio se trouvent respectivement dans le le Rêveur et le Réaliste, etc…

RETOUR A L’ACCUEIL