Paul Torrance* a publié des 2 manifestes en 1983.

Le manifeste pour les enfants

  • Ne crains pas d’être en amour avec quelque chose et de t’y consacrer avec intensité.
  • Connais tes plus grands forces, comprends les, sois en fier, pratiqueles, développe les, exploite les et tires-en du plaisir.
  • Apprends à te libérer des attentes des autres et à fuir les jeux qu’ils t’imposent.
  • Trouve un excellent professeur ou un mentor qui t’apportera de l’aide.
  • Ne perds pas ton énergie à essayer d’être bien « convenable ».
  • Fais ce que tu aimes et que tu sais bien faire.
  • Apprends la compétence de l’interdépendance.

Le manifeste pour adultes

Paul Torrance a « inventé » le terme de « beyonder » que je traduits par les « dépasseurs ».

Etre un « dépasseur » signifie faire de son mieux, aller au delà de là où tu as été avant, et au-delà de là où les autres ont été.

  1. Les « dépasseurs» prennent du plaisir à penser en profondeur
  2. Ils sont tolérants envers les erreurs, les leurs comme celles des autres
  3. Ils sont capables de se sentir à l’aise même s’ils sont minoritaires
  4. Ils aiment leur travail et le font bien
  5. Ils se sentent une mission et ont le courage d’être créatif
  6. Ils ne gaspillent pas d’ énergie inutile à essayer d’être bien «conformes »

* Paul Torrance (1915 – 2003) est un psychologue américain qui a beaucoup fait avancer la recherche en créativité (1871 publication dont 88 livres), au sein de l’Université de Georgie. On le considère comme le père de la « nouvelle créativité ». Il a donné une définition de la créativité comme étant « un processus permettant de sentir les manques ou les éléments dérangeants ; de créer des idées ou des hypothèses à leur égard, de tester ces hypothèses, d’en communiquer les résultats, en modifiant et en restestant ces hypothèses » (1962).

Aux quatre facteurs de la pensée divergente développés par Guilford (Fluidité, Flexibilité, Originalité – Élaboration), il a ajouté la résistance à une convergence trop rapide.

Il a notamment mis en évidence la différence de concept entre intelligence et créativité (mettant en évidence que si une corrélation existe entre intelligence faible et faible créativité, il n’y a par contre pas de corrélation entre les hauts niveaux d’intelligence et la degré de créativité) et a mis au point des mesures de la pensée créative (TTCT : Torrance Test of Creative Thinking), qui a pour vocation à privilégier la mesure de l’imagination par rapport aux réponses « formatées » des tests de QI .

Ses critères de mesure mis en avant sont :

  • L’expression émotionnelle
  • L’articulation et le mouvement et l’action, l’expressivité des titres, au sein d’un récit
  • La capacité de synthèse
  • La visualisation inhabituelle
  • La capacité à déplacer voire casser les frontières
  • La richesse et la mise en couleur des images
  • L’humour

Il a créé le “Future Problem Solving Program” et développé le « Incubation Model of Teaching », largement diffusé à l’international, afin de développer les capacités des enfants à designer et promouvoir de façon globale les futurs possibles en utilisant la pensée créative et critique.

RETOUR A L’ACCUEIL